Le projet

L’association « Habitat groupé solidaire », constituée en juin 2011, s’est trouvé un nom de baptême : les « ToitMoiNous ». Le projet d’habitat participatif concernait au départ les seniors. Il a très vite été ouvert à des familles plus jeunes pour devenir intergénérationnel. Début 2016, le groupe compte 21 familles (dont 10 retraités), 30 adultes et 15 enfants (de 1 à 17 ans). Au fil des ans, le groupe a évolué, accueillant de nouveaux membres, cooptés selon un protocole et avec l’accord de tous. Adhérer implique de signer une « charte de vie commune » et de s’engager à pratiquer les principes de solidarité et de tolérance qui sont à la base de la création de l’association. Le futur bâtiment, sur un terrain rue du 8 mai 1945 à Villeneuve d’Ascq, comportera 21 logements, des appartements et des logements intermédiaires pour les familles. 7 logements sont attribués en location sociale, 10 en location-accession et 4 en accession libre. Ils seront complétés par des espaces collectifs : la salle commune pour des activités, échanges, rencontres, débats… une chambre d’hôte pour l’accueil des amis et des familles, la buanderie, le jardin et l’atelier. Le partage des espaces et des outils entre tous,mais aussi l’échange de services, fait partie des engagements de chacun.Tous les membres ont participé à la conception architecturale du bâtiment. Chaque foyer a défini son logement individuel, en partenariat avec l’architecte. L’ensemble du projet est porté par un bailleur social, «Notre Logis », avec lequel l’association a signé une convention qui définit les responsabilités de chacun et préserve l’autonomie des membres de l’association.

Dans quel but ?
L’habitat groupé se veut un lieu d’échanges et de partage d’expériences (ouverture vers l’extérieur, citoyenneté, écologie). La solidarité entre les habitants est une valeur fondamentale et doit permettre de mieux vivre ensemble, en respectant la vie privée de chacun et en jouant un rôle actif dans la cité. Une Charte est adoptée, qui énonce les valeurs fondamentales et prévoit les engagements réciproques des futurs habitants. Un règlement intérieur décline ensuite les conditions de mise en oeuvre au sein de l’habitat groupé. Inspiré du développement durable, ce projet concilie habitat et environnement, donc économie d’énergie, proximité des commerces, services, loisirs, transports en commun, etc. Le futur bâtiment répond aux normes de basse consommation.

Le fonctionnement
L’association des ToitMoiNous élit chaque année son bureau et son conseil d’administration. Les réunions sont mensuelles, suivies d’une « auberge espagnole » conviviale où se révèlent les talents culinaires… Entre temps, les diverses commissions se répartissent les tâches. Lors des réunions plénières, chaque groupe présente l’avancée de son travail, tout est discuté par l’ensemble des participants. L’adoption des décisions se fait à la majorité qualifiée mais le consensus est privilégié. Chaque trimestre, des temps forts (journée ou week-end) d’animation, de formation où des consultants peuvent être appelés à intervenir, ont eu lieu à Lille, Hardelot, Marchiennes, Bouvignies… Lorsque le bâtiment sera livré à ses occupants, l’association se transformera en copropriété. Par délégation du bailleur, les locataires participeront à toutes les décisions. L’association pourra s’ouvrir à des membres non-résidents pour des activités partagées et ouvertes sur le quartier. L’association adhère à la fédération Eco Habitat Groupé Nord Pas-de-Calais.

L’actualité
– Une subvention a été obtenue auprès de la Fondation de France ; la MACIF a salué notre projet d’un prix Coup de coeur en mai 2013.
– Le projet a bénéficié d’un accompagnement par 3 consultants dans les domaines suivants : assistance à maîtrise d’ouvrage, approche du vieillissement et vie du groupe, architecture intérieure. D’autres thèmes sont à l’étude.
– Les moments de partage et de détente se poursuivent. Ils permettent d’améliorer la connaissance mutuelle, de construire les règles de vie et d’échange pour le futur.
– En juin 2015, le permis de construire a été délivré par la mairie de Villeneuve d’Ascq.
Toutefois, suite à un diagnostic de l’Institut régional de l’archéologie préventive, des fouilles ont été ordonnées par le Préfet du Nord et la construction ne devrait démarrer qu’en septembre 2016 pour une entrée dans les logements reportée en 2018.
Et ensuite ?
– Poursuivre les visites d’habitats groupés
– Suivre l’évolution du chantier
– Apprendre à bien nous connaître, nous apprécier et envisager sereinement l’avenir ensemble
– Mettre en place une plate-forme d’échanges (outils et services partagés)

Comment est née l’association ?
A l’origine, un groupe de recherche composé de membres de l’U.T.L Lille(Université du temps libre) et de l’ARPET Villeneuve d’Ascq (Association des retraités et personnes éloignées du travail) a mené des études sur la place des personnes âgées dans la ville. Plusieurs constats s’imposent : habitat inadapté, isolement des personnes âgées, souhait de rester dans un lieu identifié, un quartier où l’on a ses repères, etc. Après rencontre avec des groupes porteurs de projets, et des participations à des forums sur l’habitat groupé, la réflexion mûrit. L’habitat participatif semble être une réponse aux besoins exprimés par les personnes âgées et le groupe décide alors de tenter l’expérience. Habitat Groupé Senior naît en juin 2011 ; il deviendra Habitat Groupé Solidaire.